Astrid Desagneaux Chevalier dans l’Ordre National du Mérite, le 27 janvier 2015

Discours d’Astrid Desagneaux

Chère Présidente, Chère Agnès Bricard,

C’est pour moi un grand honneur que tu aies accepté de me remettre aujourd’hui cette décoration. C’est également un symbole.
- C’est un honneur parce que tu es la première femme à avoir présidé le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables et la fondatrice de la Fédération Femmes Administrateurs.
- C’est un symbole car tu consacres une grande partie de ton temps et de ton énergie à faire reconnaître les compétences de femmes qui défendent des causes nobles ou s’impliquent au service de leurs pairs.

Un symbole mais aussi un exemple non seulement de réussite professionnelle mais aussi de courage et de détermination pour porter de nouvelles idées et les faire aboutir.

Tu as su marquer ta Présidence de l’Ordre des experts-comptables par des actions concrètes et visibles sur la marque de la profession mais aussi sur son rôle de conseil aux entreprises notamment en matière de financement et de prévention avec l’assurance santé économique. Tu prolonges maintenant cette action en publiant au second semestre 2015 le Guide du Routard du financement des entreprises salué par la Lettre de l’expansion de lundi.

Tu ne t’arrêtes jamais, toujours en mouvement, toujours dans l’action !
Je suis donc très fière, chère Agnès, que ce soit toi, qui me remette cette décoration ce soir.

Je tiens également à remercier très chaleureusement l’amie que tu es pour moi et qui m’a beaucoup appris et m’apprends encore !

Parlons des huissiers et des experts comptables. Nous formons un binôme gagnant au service de la sécurité, de la croissance pérenne et de la compétitivité des entreprises.
Les chefs d’entreprises méritent tous nos efforts car ce sont des fabricants de richesse et des créateurs d’emplois ;
Aux missions traditionnelles de l’huissier s’ajoutent aujourd’hui des reformes novatrices que nous devons contrôler.
La chambre Nationale des Huissiers, dont le Vice-Président et ami est ici ce soir se mobilise pour créer toujours davantage de valeur ajoutée au service de notre profession.
Même si elle ne veut pas entendre encore trop la voix des femmes ……mais c’est en cours !

Remerciements
Je tiens à remercier ce soir Mr le sénateur et ami Yves Pozzo di Borgo
Qui nous accueille ce soir et qui m’a ouvert ce lieu magnifique pour ma remise de décoration. Cher Yves un grand merci !

Mme la ministre et amie Rachida Dati qui suit mes idées avec entrain et fidélité constante, depuis la création de l’association des femmes huissiers de justice en 2010
dont je reteindrais toujours une phrase qui est mon moteur :
« Astrid tu dois aller dans le mur pour écouter ce qu’il dit !! »
Chère Rachida je suis très honorée de ta présence ce soir.

Mme la député marie Jo Zimmermann qui est à l’initiative de la loi parité
que je défends dans ma profession et avec laquelle nous avons de grands projets en 2015 ;

Madame la directrice des affaires civiles et du sceau Madame Champalaune, en la présence de Madame LIFCHITZ n’ayant pu se libérer ce soir et qui est toujours à mon écoute et prête à me recevoir.

Mr le conseiller référendaire à la Cour de Cassation et ami Ludovic Jarriel
Cher Ludovic je regrette profondément ton absence ce soir que je comprends tout à fait compte tenu de tes raisons de santé et je te remercie pour ta disponibilité et tes conseils toujours judicieux à mon égard et ce malgré tes fonctions

Mr le procureur Jean Quintard toujours présent ;
Mes consœurs et confrères parisiens et amis et celles et ceux qui sont venus ce soir de toute la France et même de la Caraïbe pour être à mes côtés. Valérie Quel honneur de t’avoir ce soir !
Mes amis fidèles depuis des années qui m’ont toujours soutenu et je salue mon ami Thierry venu de Guadeloupe pour être ici ce soir, Thierry quelle surprise magnifique !!!

Toutes mes collaboratrices ici ce soir à mes côtés.

Ma famille mes parents, ma sœur, mon oncle ma tante, ma cousine, mes garçons Adrien et Maxime et leurs amis présents ce soir qui me donnent joie de vivre, mon neveu Edouard et sans oublier ma marraine qui est toujours à mon écoute.

Je remercie la vie pour les belles rencontres qu’elle a mis et met encore sur mon chemin et qui m’ont permis d’arriver ce soir à recevoir cette distinction.

Je vous souhaite une très belle soirée .

Discours d’Agnès Bricard

MME LA MINISTRE, Rachida Dati
MME LA DEPUTE, Marie-Jo Zimmermann à l’initiative de la Loi Parité
MME LA DIRECTRICE DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU, Mme Champalaune
A MESSIEURS LES SENATEURS, Yves Pozzo di Borgo et Rémy Pointereau
MR LE PROCUREUR, Mr QUINTARD
MR LE CONSEILLER REFERENDAIRE A LA COUR DE CASSATION, Mr JARIEL
MES CHERES CONSOEURS, MES CHERS CONFRERES,
MMES, MRS LES PRESIDENTS,
MESDAMES ET MESSIEURS,
CHERS AMIS,

C’est une immense joie pour moi d’être à vos côtés, au cœur du palais du Luxembourg, pour partager avec toi Astrid Desagneaux, ta famille comme tes proches ce moment privilégié qui marque ton entrée en qualité de Chevalier dans l’Ordre nationale du mérite.

Je suis très heureuse d’honorer une femme d’excellence, huissier de justice qui a beaucoup œuvré au sein de sa profession. Aujourd’hui son engagement, nous aurons l’occasion d’y revenir, est intact elle porte avec fierté, courage et détermination l’ensemble des valeurs de la profession d’huissier de justice.

Chère Astrid cela fait partie du protocole républicain que de rappeler la signification de la distinction qui t‘es remise aujourd’hui.

L’Ordre National du Mérite a été créé en 1963 à la demande du Général de Gaulle. Il a pour Grand Maître le Président de la République, et pour Chancelier le Général d’armée Jean-Louis Georgelin, Grand Chancelier de la Légion d’Honneur, ancien chef d’Etat Major des Armées.

L’assemblée que vous formez ce soir est à la fois riche et diverse, à l’image des centres d’intérêts multiples, des nombreux engagements et fidélités avérées d’Astrid dont je vais, comme le veut l’usage républicain, retracer le parcours, la carrière.

C’est pour moi l’occasion de mettre en lumière un talent aux multiples facettes, qui s’exprime dans des horizons professionnels mais aussi très personnels familiaux, culturels et artistiques. Tout ce chemin parcouru depuis ta naissance, le 23 Juillet 1969, deux jours après qu’Armstrong ait marché sur la lune !!!

Ma chère Astrid, je suis infiniment touchée que tu m’aies demandé d’être là aujourd’hui pour te remettre cette distinction. C’est le témoignage de la confiance que tu me portes comme Présidente fondatrice de la Fédération des Femmes Administrateurs où tu nous a rejoins dès sa fondation, ou comme Présidente d’Honneur du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts comptables, mais c’est avant tout au nom du lien amical qui nous unit.
C’est donc avec beaucoup d’émotion, d’amitié et de fierté que je m’exprime ce soir.

Je souhaite désormais évoquer ton parcours professionnel
Après une maitrise en droit à Assas, deux ans de stage, tu obtiens en 1994 ton diplôme d’huissier de justice. Tu prêtes serment le 6 septembre 1995.
Tu as ainsi poursuivi une tradition familiale (pas moins de quatre générations) en devenant huissier de justice et en marquant la première présence féminine dans cette fonction au sein de ta famille.
En 2005, tu accèdes à la chambre des huissiers de justice, élue par tes pairs ou tu resteras jusqu’en 2011 après avoir occupé des fonctions de trésorière et secrétaire.

A travers cet engagement au sein d’une instance régionale tu découvres le monde ordinal et tu t’investis pleinement dans ces nouvelles fonctions avec toute la générosité et le sens du partage qui t’animent.
Ces mandats sont pour toi l’occasion de réfléchir, d’agir et de mettre en œuvre de nouvelles idées pour ta profession.

C’est ainsi qu’en 2010, tu crées l’association femme huissiers de justice de France dont la marraine est Rachida Dati, qui nous honore de sa présence aujourd’hui.

Cette initiative, constitue une véritable révolution au sein de la profession d’huissier de justice dont la parité est un gage évident de performance.

Cette association est un tremplin idéal pour lancer le contrat assurance maternité des femmes huissiers de justice. Il s’agit d’une grande première dans la profession désormais gravée dans son histoire.

Femme de terrain, tu n’as jamais reculé, jamais renoncé, toujours prête à mobiliser, à taper aux bonnes portes et avec ténacité, pugnacité et professionnalisme.

Je garderai le souvenir du jour de notre rencontre pour imaginer la création de la Fédération Femmes Administrateurs.
C’est ainsi qu’a pris naissance cette Fédération qui intègre l’association des femmes huissiers.

Chère Astrid, tu défends une nouvelle image de ta profession fondée sur des valeurs humaines et d’excellence professionnelle, loin des clichés de l’huissier de justice.
Une image dynamique, moderne, un nouveau souffle en adéquation avec une évolution indispensable de ta profession.

Cet esprit innovant te conduit naturellement à développer des activités de formation diverses et variées.

Au cours de la même période tu prends donc en charge des fonctions de formatrice à l’école nationale de procédure précisément en 2009.

C’est en France mais aussi à l’international que tu défends les couleurs de ta profession. Tu reprends des cours d’anglais pour animer une conférence à Washington au FMI sur un sujet d’exécution au plan international.
Il fallait avoir le courage d’y aller ! Cette capacité extraordinaire à relever tous les challenges, tu l’as si souvent montrée à nous tous réunis ici.

En 2011, tu es missionnée au Liban afin de préparer les formateurs de l’école de procédure dans ce pays.

En 2011 et 2012 c’est le Kazakhstan que tu découvres à Astana et Almaty afin de former les huissiers de justice libéraux dans ce pays.

En 2014 tu suis la formation de médiateur professionnel et tu as déjà le diplôme !

Tu as toujours su te donner les moyens de réussir et partager tes connaissances et ton savoir-faire pour mettre en place un jeu d’action novateur.

Toutes ces actions révèlent une femme de terrain hors pair qui cumule de multiples expériences tout en continuant a exercer son activité principale et présider son association qui compte aujourd’hui plus de 450 femmes huissiers sur 980 femmes pour 3 300 huissier.

Ton parcours personnel est tout aussi brillant

Chère Astrid je te sais toute aussi raffinée que ce lieu que tu as choisi pour cette cérémonie.
Le Sénat lieu de débats, d’expression des idées, de la démocratie et du progrès que tu veux incarner pour ta profession.
Une tribune ou s’affrontent la force et les idées.

Les gradins ou l’énergie et l’enthousiasme prennent vie.

Ton courage, ta force, ton énergie on peut les retrouver ici
Le Senat te ressemble car c’est aussi un lieu d’expression, expression que tu reproduis sur scène avec le chant.
Quand Astrid Desagneaux endosse les habits de Shannon c’est une autre femme que nous découvrons sensible et passionnée mais avec toujours le même courage et la même détermination et la même volonté de partage avec ses amis toujours fidèles.
Prochain rendez-vous le 24 juin 2015 pour un nouveau concert sans oublier que tu en es à ta quatrième édition !
La musique, tu me l’as confié, c’est la passion de ta vie…
Autre passion, les voyages qui correspondent à ton envie de découvrir le monde, les cultures et les langues que tu apprécies toujours dans la même perspective d’enrichissement et de partage.
Je sais aussi toute l’importance que tu attaches à la famille, maman de deux garçons Adrien 18 ans en terminale qui rêve déjà d’être un homme d’affaires et Maxime 15 ans en quatrième qui rêve de devenir un grand chef de notre gastronomie. Avec leurs différences, ils t’apportent joie et bonheur tous les jours.
Je n’oublie pas Edouard ton neveu, le troisième petit-fils de la famille Desagneaux.
Toute ta famille, et notamment ta marraine, se souviendra de cette soirée au Sénat ou la République te rend des honneurs tellement mérités !

Pour conclure ce portrait d’une femme animée par la joie de vivre la passion, prête à relever des défis capable de faire bouger les lignes je souhaite évoquer la personnalité lumineuse d’Astrid sa simplicité, sa discrétion, sa disponibilité, son sens de l’écoute et son éternelle bonne humeur sa générosité mais aussi sa tolérance, son exigence d’éthique et de justice.

Astrid, tu es un exemple pour les femmes et les hommes de passion et de talent qui travaillent sans relâche au sein de ta profession.

C’est pourquoi aujourd’hui la République souhaite marquer la reconnaissance de notre pays pour ton action au service du bien commun dans la mission que tu continues de mener au sein de ta profession d’huissier de justice et de la défendre avec les reformes engagées par le gouvernement et je t’invite donc à rejoindre ce bel et prestigieux ordre national du mérite.

Astrid Desagneaux au nom de la République et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés nous te faisons chevalier dans l’ordre national du mérite.

Je termine avec une citation de Saint-Exupery que tu adores et qui te va très bien.

« Dans la vie il n’y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent. »

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Fédération Femmes Administrateurs

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut