« Agnès Bricard, Officier de la Légion d’honneur », article paru dans le Journal Spécial des Sociétés n°33 du 26 avril 2017

agnes-bricard-officier-de-la-legion-dhonneur-article-paru-dans-le-journal-special-des-societes-n33-du-26-avril-2017-1

Agnès Bricard, présidente d’honneur du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, fondatrice de la FFA – Fédération Femme Administrateurs – administratrice de l’Union des femmes décorées de la Légion d’honneur, a reçu l’insigne d’officier de la Légion d’honneur des mains de Paulette Laubie, fondatrice du Cefec (Conseil européen des femmes, entreprises et commerces), première femme commandeur de la Légion d’honneur au titre des droits des femmes, grand-croix de l’Ordre national du Mérite, chevalier des Palmes académiques, et de Martine de Boisdeffre, présidente de la section du rapport et des études du Conseil d’État, ex-directrice des Archives de France, officier de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite, commandeur des Arts et des Lettres.

Au cours de la cérémonie de remise de l’insigne, organisée le 8 mars dernier pour la Journée internationale des femmes, Paulette Laubie et Martine de Boisdeffre ont rappelé le parcours d’Agnès Bricard.

Avant même l’obtention de son diplôme d’expertise comptable en 1983, Agnès Bricard s’est impliquée dans les associations de jeunes experts-comptables stagiaires afin de participer pleinement à la vie de la profession. C’est ce qui l’a conduite alors à présider l’Association nationale des experts-comptables stagiaires (ANECS) de 1981 à 1983. Partant du constat d’un déficit de création de cabinets indépendants et prenant modèle sur l’Agence nationale pour la création d’entreprises (ANCE), elle crée et préside le Club des jeunes experts-comptables (CJEC) de 1983 à 1985. Le CJEC avait pour vocation de regrouper les forces des jeunes professionnels, de favoriser les associations (capitalistiques ou non) et de mettre en place un partage des bonnes pratiques pour faciliter l’installation.

Considéré comme une pépinière à son lancement avec 500 adhérents, il constitue aujourd’hui un véritable réseau avec environ 2 000 membres qui, au-delà de ses objectifs fondateurs, permet aux cabinets en surcroît d’activité ou souhaitant mettre en œuvre une mission exceptionnelle de disposer d’un vivier d’excellence pour développer des missions de sous-traitance qualifiées.

Lire l’intégralité de l’article

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Cabinet Bricard, Lacroix & Associés

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut