La Fédération des Femmes Administrateurs souffle sa première bougie !

federation-femmes-administrateurs1

Créée en juillet 2012, la Fédération des Femmes Administrateurs s’est réunie le 25 juin 2013 lors d’une conférence « 1000 femmes administrateurs : l’enjeu de la confiance » afin de tirer un premier bilan sur l’année passée. Les associations rassemblées ne sont plus cinq mais huit puisque l’Association Financi’Elles (femmes du monde bancaire), l’Association des Femmes Commerce de France et l’Association des Femmes Ingénieurs ont rejoint les rangs de la Fédération afin de promouvoir la parité tant dans les organisations professionnelles que dans les institutions représentatives.

Lors de son discours de célébration de cet anniversaire, Agnès Bricard, Présidente de la Fédération a souligné que le contexte n’avait jamais été aussi favorable au déploiement des droits de la femme dans les entreprises. Elle a également rappelé le rôle incontournable des femmes dans une construction différente de la gouvernance et de la compétitivité.

Poussée par une inlassable ténacité, les femmes administrateurs ont réussi à faire entendre leur voix afin que la parité fasse désormais partie d’un « pacte social » et soit considérée comme une « règle élémentaire de justice ».

Les débats se sont conclus sur une étude du CERAM affirmant que « Les femmes tentent de créer des valeurs sur le long terme, de fabriquer des choses plus pérennes, tandis que les hommes sont davantage dans une logique de coût et de gros chiffres » tout en soulignant que la performance financière ne peut exister qu’avec la performance sociale.

Les entreprises sont sur la bonne voie mais le chemin est encore long et les mentalités doivent encore évoluer. C’est pourquoi la Fédération des Femmes Administrateurs, forte d’un réseau de personnalités féminines compétentes et variées continuera de militer activement pour les femmes dans le monde de l’entreprise.

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Club de l'Audace

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut