Portrait d’Astrid DESAGNEAUX paru dans Le Parisien Economie du 29 mars 2016

astrid-desgneaux-vignette-leparisien

« Dans la famille des huissiers Desagneaux, je voudrais l’arrière-petite-fille Astrid ! » « Je ne savais pas trop quoi faire après le bac, alors j’ai suivi la voie familiale : sept ans d’études, dont deux ans à l’Ecole nationale de Procédure et je me suis retrouvée huissière », raconte en souriant Astrid Desagneaux, qui a rejoint dans la foulée, il y a vingt ans, l’office de son père.

Si elle n’a pas choisi ce métier par vocation, très vite c’est devenu une passion. « L’image d’huissier est monstrueuse, mais totalement fausse … »

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr
Télécharger l’article en PDF

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Club de l'Audace

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut