Or être une femme dans ce métier est un véritable atout, estime Me Marie-Laure Vanlerberghe, seule représentante féminine dans une étude bordelaise composée de trois associés. « Notre sensibilité permet de résoudre en douceur les cas difficiles ». Même constat chez Me Marie Paule Houppe, une cinquantenaire qui affiche 25 ans de pratique à Lille : « Nous avons plus de doigté, faisons preuve de plus de psychologie.

L’association a été inaugurée le 12 décembre 2010, en présence de sa marraine, membre d’honneur et ancienne Garde des Sceaux, Rachida Dati.