Au cœur de la manifestation

Reportage au cœur des différentes manifestions d’Huissiers de Justice

Le président de la Chambre nationale des huissiers de justice a adressé une lettre ouverte au président de la République en réponse à ses annonces sur la mise en œuvre d’une réforme des professions réglementées. Patrick Sannino recommande l’ouverture d’une large concertation avec sa profession afin de ne pas affaiblir le principe d’égal accès à la justice.

Deux cents selon la police, itou pour les organisateurs. Le phénomène est aussi rare qu’un huissier qui manifeste. Pourtant, les représentants de cette profession et leurs employés étaient ce matin devant le palais de justice de Lille.

Bertrand Armand et Christelle Pasquet, président et secrétaire de la chambre des huissiers des Côtes-d’Armor, dénoncent le projet de réforme des professions réglementées, qui aura des conséquences sur l’emploi.

L’heure est maintenant venue de faire entendre notre voix pour rappeler aux pouvoirs publics que nous sommes un maillon indispensable du système judiciaire.

Dans un premier temps, et sous réserve que la concertation n’ait pu d’ici là être engagée, je vous demande de suspendre durant une semaine, à compter du 15 septembre, les significations et citations pénales, ainsi que la tenue de toutes les audiences pénales.