Fêter le troisième anniversaire de l’AFHJF, c’est d’abord fêter une dynamique collective engagée au service des femmes huissiers de justice

logo_AFHJF

Aujourd’hui avec près de 300 adhérentes, notre association montre chaque jour qu’elle est une force utile au service de la profession. En 2013, qu’avons-nous réalisé ? Nous avons proposé une offre santé/prévoyance à destination des femmes huissiers de justice. Nous avons participé à plusieurs manifestations organisées par la Chambre Nationale des Huissiers de Justice et fédérations amies (la Fédération Femmes Administrateurs présidée par Agnès Bricard). Nous avons contribué à sensibiliser, par des écrits et des entrevues, les pouvoirs publics, en particulier le Ministère de la Justice, aux enjeux de la féminisation de notre profession. L’objectif de ces multiples actions : défendre notre représentativité et faire entendre notre voix.

Car même si notre profession se féminise, le faible pourcentage de notre genre dans nos ordres et organes de tutelle (Chambre Nationale, Régionale et Départementale des Huissiers de Justice) doit nous amener à agir concrètement. En France, les métiers de la justice ont longtemps été une affaire d’hommes. Rappelons que les femmes n’ont le droit de les exercer que depuis 1946. Dans plusieurs autres professions juridiques (juges, avocats, notaires, administrateurs judiciaires), les femmes ont su rattraper ce retard. Avec 60 % de femmes juges, la magistrature caracole en tête. De même, 52% des quelques 57 000 avocats français sont des femmes. Ces chiffres sont en forte progression au sein de la génération Y. Et les évolutions constatées sur une période longue montrent que le phénomène se poursuit à un rythme soutenu.

Chez les huissiers de justice, la situation est contrastée entre les régions mais notons que seulement 25% des huissiers en exercice sont des femmes. Ce chiffre incite notre association à réfléchir aux moyens d’encourager et de développer la féminisation. Comment ? En accélérant la sensibilisation de tous les acteurs concernés (Parlementaires, Commissions, Pouvoirs Publics, Associations, Partenaires et Syndicats), en défendant le concept de parité dans le droit et les faits. La lente féminisation des métiers des huissiers de justice est inextricablement liée au contexte social et aux considérations culturelles expliquant en grande partie les réactions que le phénomène peut susciter. Le changement de mentalités par un effort d’information et d’éducation est l’une des principales clefs du succès. Il nous faut dépasser la dialectique «valorisation/dévalorisation » qui imprègne les discours mais aussi les actes.

Forte d’initiatives, l’AFHJF participe à revaloriser la filière, à redonner du sens, à améliorer l’image globale de notre métier. La féminisation lèvera la chape des idées reçues qui pèse sur la profession et restreint son champ d’exercice. Les fonctions de médiation, d’aide, d’assistance, de conseil sont encore trop largement ignorées par une forte majorité de nos concitoyens. Le déficit d’image demeure un objectif à relever collectivement.

En 2014, l’AFHJF s’impliquera, avec l’appui du Ministère des Droits des Femmes, dans la réforme des textes qui régissent les élections professionnelles de manière à y inscrire le mot parité – mot injustement oublié de nos assemblées élues. Qui ne peut être interpellé par le fait que seules deux femmes soient présentes au sein de la Chambre Nationale des Huissiers de Justice composée de 35 délégués, en dépit de l’afflux des candidatures ? La faible représentativité féminine dans nos instances n’est pas seulement choquante, elle représente une perte de talents. Des talents qui pourraient aider à régler les problèmes d’image et de vocation de la profession. Enfin, notre association s’attachera à créer des antennes dans les régions de manière à décliner cet enjeu d’équité à l’échelon local.

Huissiers et Huissières de justice, nous devons encourager l’enjeu de la féminisation car cette ambition participe à la reconnaissance et à la valorisation de notre profession.

www.femmeshuissiersdejusticedefrance.com

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Fédération Femmes Administrateurs

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut